Jean Claude Hiquet | D'ici à demain
Jean Claude Hiquet | D'ici à demain

Selon l'INSEE, "les bassins de vie sont définis comme les plus petits territoires au sein desquels les habitants ont accès aux équipements et services les plus courants". Le Seignanx a donc pour centre Bayonne

Les bassins de vie ont été zonés en 2012. Le bassin de vie de Bayonne, comprend 37 communes selon l'INSEE. Le "Schéma de cohérence territoriale" de l'agglomération de Bayonne (SCOT) en compte 48. Il s'agit d'un " espace de convergences, où se rencontrent l’Adour, la Nive, le littoral Atlantique et la montagne basque."

Le SCOT dispose "de 2 EPCI, le Seignanx et une partie seulement de l’Agglomération Pays Basque". Tarnos compte 46% de la population du Seignanx. 

Une décentralisation respectueuse de la vie réelle, devrait permettre aux bassins de vie de disposer d'une gouvernance et d'une vie démocratique. C'est impossible aujourd'hui avec 2 départements (40 et 64) et 2 Communautés de communes.

Bayonne ville centre du bassin de vie.

Installation du Conseil municipal de Tarnos, le samedi 23 Mai. Responsabilité.

l'installation d'un CM est toujours un moment fort, rempli d'émotions. A travers les images, excellemment diffusées sur Facebook, (Merci aux techniciens) on ressentait cette atmosphère toute de satisfaction et de joie retenue. Les nouveaux élus ont été bien élus.

Ils n'ont montré, aucun triomphalisme, aucun esprit "règlement de comptes". 
Pourtant, certaines critiques, au cours du dernier mandat avaient été rudes, parfois personnalisées. Elles n'avaient pas leur place dans le débat politique local.

 

Même le PS du canton s'était laissé allé à provoquer la mise à l'index des tarnosiens de la majorité municipale, à propos du fonctionnement de la Communauté de communes. La demande d'exclusion de 4 membres du PS tarnosien, venant de la présidence de la CC a été cassée par le national. ( Voir sur cette page).  Elle a eu pour effet une motivation supplémentaire de la majorité municipale tarnosienne. Jamais les élus tarnosiens ne se sont mis au niveau politicien où d'autres voulaient les conduire.

Ils ont fait preuve de responsabilité dans un contexte communautaire difficile jusqu'à solliciter en 2019 un avis des citoyens. Ces derniers ont répondu présent lors des municipales. 
Ce sens des responsabilités est apparu lors de l'installation du Conseil municipal le 23 mai.

 

C'est donc la première fois que la gauche rassemblée atteint un score dépassant les 68% Les impératifs n'en sont, que plus exigeants, pour le nouveau mandat.  Les défis à relever sont nombreux.

J'en vois au moins trois d'importance.

-  Le défi de la mobilité. Il y a bien eu un effet TRAMBUS, au bénéfice de la majorité sortante. L'aménagement du centre bourg  devenu "Ville jardin" comme aime à le rappeler le Maire est incontestablement une réussite. Il reste à transformer l'essai au cours de ce mandat. Ce centre doit devenir un lieu animé dans lequel on aime se retrouver. Il doit devenir aussi le carrefour d'une mobilité pertinente. Des navettes gratuites venant de tous les quartiers de Tarnos s'y croiseront permettant d'accéder à la ligne T2 pour Bayonne. C'est le prix qu'il convient de mettre pour commencer à en finir avec le "Tout voiture".

- Le défi de la démocratie. Je me souviens des ateliers citoyens préparant à la rénovation du centre et des débats animés qu'ils ont provoqués. Poursuivre dans ce sens est nécessaire, mais pourquoi ne pas aller au delà, puisque le Maire à évoqué une "co-construction des décisions", dans son propos, lors de son installation. Il conviendra d'en inventer les outils participatifs indispensables. Il peut s'agir de conseils de quartiers ou de Jurys citoyens  avec un dispositif de budget citoyen comme la réalisé le département en 2019.

- Le défi de la communauté de communes. C'est un défi compliqué, tant le dernier mandat fut lourd de désaccords, au point que la majorité tarnosienne n'envoyait plus que des délégués pour la représenter au conseil communautaire. Mais JM Lespade lors de la présentation de la liste "Tarnos Ensemble" a évoqué un climat "apaisé" souhaitable. Aucune surenchère de sa part n'est intervenue. Il a évoqué un "vent nouveau" venant du Seignanx avec un Président de la CC en difficulté dans sa commune. Nul doute qu'avec la défaite de la liste du député Causse à St Martin, une nouvelle donne est en route. On pourra enfin, sans exclusives, travailler à des projets partagés. Dans cet esprit, une candidature d'I Dufau à la présidence de la CC serait une garantie indiscutable.

 

Il y aura d'autres défis, mais les fondamentaux sur lesquels fonctionne la municipalité tarnosienne permet de penser qu'ils seront relevés.

                                                                                    Jean Claude Hiquet 26-05-2020

 

Aux masques citoyen...Le nouveau pouvoir que les Maires doivent  conquérir.

 

 

Le big bang que nous vivons, va remodeler nos façons de penser, de vivre, de s'organiser beaucoup plus surement que des engagements électoraux.

Nos sommes dans un pays centralisé dans lequel l'état est omniprésent dans tous les domaines. Tout vient de lui dans les situations les plus diverses. Tout cela est en train d'être chamboulé. Les actions ,les décisions sont en train de venir de la proximité. Les Maires sont en train, par la preuve, d'assumer des prérogatives nouvelles.

On peut le noter à propos des masques mais aussi de la scolarité.

Le président a consulté les maires en vue du déconfinement progressif. Plusieurs axes ont été définis pour l’après 11 mai dont:

+ Un retour à l’école sur la base du volontariat. Enfin...jusqu'au 1er juin

+ Des masques sans doute imposés dans les transports ... etc.

 

Les grandes lignes du déconfinement se dessinent pour un plan qui place en première ligne les élus locaux. La décentralisation jamais vraiment réalisée se fait sous nos yeux. Il se posera la question du financement de cette multitude d'actions qui fleurissent partout.

 On ne compte plus les expériences originales partout en France qui ont toutes le même nom, ce beau mot de fraternité qui va retrouver une nouvelle vie. Ces actions illustrent les nouveaux pouvoirs que les maires sont en train de conquérir. 
L'Etat, la Bureaucratie ne répondent plus ou mal, alors il s'agit de faire pour les communes.

Aux masques citoyens pourrait-on dire.

De nombreux Maires ou candidats non encore élus ont décidé de fabriquer leurs masques en faisant appel aux talents locaux. Terminé les commandes qui n'arrivent pas via les préfectures ou conseils départementaux. Des arrêtés sont pris pour les rendre obligatoires...Mais la "bureaucratie" riposte en cassant ces mesures. Peu importe. Les masques seront distribués? 

 

Il en est de même pour l' ouverture des écoles. Les protocoles sanitaires sont, et c'est tant mieux, très rigoureux: 15 élèves maxi par salles, distanciation physique permanente, récréations en petits groupes, enfants qui ne se croisent jamais ...etc. Mission très difficile pour de nombreux maires à la fois chargés des inscriptions scolaires et de l'accueil. Il faudrait embaucher en plus pour atteindre une ATSEM par classe, sans parler des locaux à désinfecter qui nécessiteront des horaires supplémentaires....

Il existe des écoles de 4 à 8 classes, spacieuses avec des classes qui vont au delà de la norme de 50m2. Là une rentrée échelonnée sera possible. Mais dans les écoles "entassées" à 12 ou 15 classes ce sera extrêmement compliqué. Il faut comprendre  les Maires qui refusent d'ouvrir dans ces conditionsComprendre aussi les enseignants réticents. Et il y a les transports et la cantine qui nécessiteront une surveillance renforcée.

Ceci étant, une ouverture minimale, échelonnée serait opportune non pas pour assurer une bonne année scolaire (Elle est terminée) mais simplement pour une mise à niveau si possible, avec la rentrée de Septembre en perspective. Les Décrocheurs du télétravail scolaire pourraient être accueillis. S'ils ne viennent pas, des coups de fils discrets sont possibles par le biais du Soutien scolaire quand il existe. Toute stigmatisation est à proscrire.

 

Ici encore le rôle des Maires est central. Le Président Macron avait fait la promesse jamais tenue d'un "pacte Girondin" avec les Maires. Et si les faits dont on sait "qu'ils sont têtus" mettaient en oeuvre cette orientation?

                                                                                   Jean Claude Hiquet 1er Mai 2020

 

La majorité municipale plébiscitée à Tarnos 

 

Les résultats des Municipales à Tarnos sont sans appel. La majorité sortante est plébiscitée. Le vote est certes venu dans un contexte très tendu, pour tirer des leçons certaines. Il y eut 58,07% d'abstentions. Le Coronavirus explique ce chiffre. Mais on peut estimer que ça pénalise toutes les listes.

Avec 68,6%, le Maire sortant affiche un score historique. Jamais la gauche unie n'avait atteint ce chiffre. Voir ci dessous

La majorité municipale plébiscitée à Tarnos
Article Municipales 15.pdf
Document Adobe Acrobat [56.9 KB]

L' EXCLUSION de 4 élus socialistes tarbosiens, délégués à la Communauté de Communes du Seignanx, prononcée par la commission des conflits des Landes (VOIR CI-DESSOUS) cassée par la commission des conflits nationale le jeudi 19-03-2020. L'orientation tarnosienne de rassemblement de la gauche est ainsi validée.

Exclusion pour 9 moisde septembre 2019 à Mai 2020, de 4 camarades de la section socialiste de Tarnos

 

 

La fédération des Landes du PS, par le truchement de la commission des conflits, a donc exclu pour 9 mois, de septembre 2019 à Mai 2020, 4 camarades de la section de Tarnos élus à la communauté de commune. JC Hiquet 17-01-2020    Lire article ci-dessous

 

Exclusion pour 9 mois, de septembre 2019 à Mai 2020, de 4 camarades de la section socialiste de Tarnos
Article exc ps.pdf
Document Adobe Acrobat [47.4 KB]

Les collectivités territoriales principales forces conservatrices?

Le journal du dimanche du 08-10-2017 titre "La colère des Maires contre Macron". A priori il y a de quoi. La fin de la taxe d'habitation signifie-t-elle la fin de l'autonomie financière des collectivités? Le mouvement de baisse des dotations va se poursuivre à partir de 2019 et limitera l'investissement. Le marché proposé par l'exécutif, ce pacte "Girondin" consistant à dire "Faites des économies et on accompagne" n'a convaincu personne d'autant que les régions sont aussi mises à contribution. JC Hiquet 11-10-17  Lire ci-dessous.

Les collectivités territoriales principales forces conservatrices
Article Les collectivités territoriales [...]
Document Adobe Acrobat [50.1 KB]

DONS

LEVEE DU CONFINEMENT: RIEN N'EST ENCORE GAGNÉ                PRENEZ SOIN DE VOUS ET DONC DES AUTRES. jch

Landes  - Tarnos - ANNULATIONS jusqu'au 15 juillet

TARNOS. Saison culturelle 2019-2020
Tarnos 2019-20 DVCS programme culture 20[...]
Document Adobe Acrobat [2.0 MB]

BAYONNE

MUSEE BASQUE ET DE L'HISTOIRE DE BAYONNE

ATALANTE                     

INFO LUNA NEGRA

BARTHES ANSOT

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean Claude Hiquet | D'ici à demain