Jean Claude Hiquet | D'ici à demain
Jean Claude Hiquet | D'ici à demain

Tarnos - PS -  Le Seignanx - Bayonne ville centre 

Le vent a tourné. Un Seignanx pour tous. Un Seignanx citoyen

 

Le mercredi 15-07, Isabelle Dufau est devenue la nouvelle présidente de la communauté de communes.

C'est un choix qui reflète les affinités à gauche, entre les 3 conseils municipaux des villes les plus peuplées: Tarnos, St Martin, et Ondres. (Voir article Rassemblements à gauche gagnants dans le Seignanx, et ses trois principales communes)
En réalité le Maire de Tarnos a souhaité ne pas cumuler, et soutenir une femme ce qui reste encore trop rare, et il a bien fait. 

De plus, de sa part, soutenir une candidate qui, pour le PS, s'était désistée en sa faveur aux dernières départementales, marque une volonté de faire vivre les Rassemblements de la gauche dans le canton. Dans tous mes mandats, et avec Isabelle Dufau, c'est toujours ce que j'ai défendu contre vents et marées, quand ce n'est pas aussi contre la fédération des Landes du PS, ou contre l'ancien président de la CC.

C'est donc avec une énorme satisfaction que j'ai accueilli  les résultats des dernières municipales et la désignation d'Isabelle Dufau. Le vent a tourné. En quoi?

 

C'est d'abord un Seignanx pour tous. 
Durant les 2 derniers mandats, la CC avait perdu complètement sa vocation d'Etablissement public de coopération. Il ne s'agissait pour les "socialistes" majoritaires que de compter, de faire fonctionner la calculette pour savoir, si à une ou 2 voix près la majorité serait obtenue. Aucun travail commun en amont des projets n'était organisé.

Au bout du compte les tarnosiens s'étaient trouvé lésés, puis finalement exclus de toutes les décisions de l'exécutif local. La vocation et l'esprit de la CC s'étaient dégradés atteignant un point de non retour. 
Les électeurs ont tranché et aujourd'hui la nouvelle Présidente devra penser "Seignanx pour tous" dans toutes les décisions. Des amis me disent que le Seignanx s'occupera de Tarnos Ondres et St Martin. C'est mal connaître Isabelle Dufau et la majorité tarnosienne fervents partisans d' équité et de co-construction des projets et initiatives à promouvoir.

 

Il y aura aussi la volonté de parvenir à un Seignanx citoyen. Il faudra ici une rupture avec les  méthodes plutôt autoritaires quand ce n'est pas claniques des 2 mandats précédents.

Tout au plus une AG d'élus avait été organisée sur la TPU. C'était le moins. Il y eut des réunions d'information simplement, sans conséquences sur des décisions prises.

Sur les allées Shoping, véritable fiasco des dernières années, jamais une réunion publique n'a été organisée. Mes demandes avaient été nombreuses. On était dans le Seignanx à l'opposé de ce qui s'est fait à MACS, qui avait prévu un "Jury citoyen", à l'occasion du projet controversé du Golf de Tosse. Ici rien que des communications dans la presse sur les emplois à venir.

La nouvelle majorité consultera. C'est un engagement, Il y a l'expérience Tarnosienne dans ce domaine. Tout récemment, I Dufau a indiqué que seraient organisées des assises du Seignanx. C'est de bonne augure pour la suite.

 

Ceci dit, les premières dispositions seront scrutées et commentées. Il serait bon dans le contexte actuel de crise de revenir rapidement sur 2 dispositions emblématiques du mandat précédent:

-  je m'étais insurgé, en 2014, en interne au PS, contre la première décision du Nouveau président consistant à augmenter les rémunérations des élus communautaires. Il serait bon de revenir dessus.

- La TEOM devrait être rapidement revue, pour en venir à un taux raisonnable pour cette taxe.

En réalité les CC sont à la croisée des chemins. La loi NOTRE qui permet d'accumuler les compétences au détriment des Maires et de centraliser à tout va, sera revue dans les faits. Déjà le nouveau premier ministre parle de "Bassins d'emploi" et invite comme il dit les couples "Maires/préfets" a la lutte contre le chômage dans leur territoire réel. On a ici des perspectives nouvelles pour les élus locaux, dans leur bassin de vie. 
Pour cette décentralisation de fait, le Seignanx, avec des outils comme le CBE, est à même de proposer des chemins pour le développement économique et la transition écologique dans notre bassin d'emploi.
                                                                                Jean Claude Hiquet. 18-07-2020

Rassemblements à gauche gagnants dans le Seignanx, et ses trois principales communes.

 

La gauche l'avait déjà emporté à St Martin et Tarnos au premier tour. 

Certes les configurations de ces rassemblements étaient différents d'une commune à l'autre. Et c'est heureux ainsi. A Tarnos on avait l'ancienne formule PC+PS+ apparentés transformée en rassemblement à gauche autour du Maire sortant. A St Martin on avait une formule autours de valeurs de gauche contre l'ancienne municipalité "Gauche+ Droite" classée "En Marche".

Il restait Ondres qui devait voter le 28-06 pour un second tour. Son résultat était très attendu car il concernait le Maire sortant, ex conseiller régional, membre du Bureau fédéral du PS et président de la Communauté de communes du Seignanx. 
M Guilloteau est clairement battu.

Quasiment à égalité avec Eva Belin conseillère départementale au premier tour il est distancé au second. (41 % contre  47,8%). C'est en réalité un vote anti maire sortant qui a eu lieu. Les raisons en sont locales (Urbanisme mal perçu et fiasco des allées shopping   etc) mais aussi communautaires et une gouvernance sectaire avec la droite + LREM, du canton.

 

On a donc pour la première fois une femme maire d'Ondres et tant mieux. C'est une personnalité que j'ai pu côtoyer à Tarnos lors de mon premier mandat, et c'est une élue responsable, déterminée mais prenant soin de concerter et de consulter. 

Je ne peux m'empêcher ici d'avoir une pensée pour les socialistes d'Ondres soutiens aveugles d'un Maire qui les a conduits à nombre d'impasses. Il leur faut maintenant tourner la page et cesser de raisonner en affirmant: Le Pire vient de Tarnos= PC= le Mal absolu.  

 

Les citoyens d'Ondres ont donc élu une troisième formule gagnante d'un rassemblement de la gauche avec Eva Belin. 

Dans le Seignanx c'est une poussée incontestable de la gauche qui a lieu. Les expériences avec la droite et contre la majorité tarnosienne ont tourné court. Le député et ex Maire de St Martin, ex socialiste, est désavoué. 

Ainsi se ferme dans le Seignanx une parenthèse entamée en 2007. 
Les socialistes partisans du rassemblement de la gauche dans toutes les communes, furent mis à l'index, parfois marginalisés, parfois même avec l'aide de la fédération 40. Mais il est heureux que le "vent nouveau " dont parlait le Maire de Tarnos puisse enfin se traduire dans la gestion de notre territoire. Je n'ai aucun doute à ce sujet tant les nouveaux élus, sont engagés dans une volonté de constructions partagées de dispositifs ou de projets pour le Seignanx.

                                                                                        Jean Claude Hiquet 29 juin 2020

Installation du Conseil municipal de Tarnos, le samedi 23 Mai. Responsabilité.

l'installation d'un CM est toujours un moment fort, rempli d'émotions. A travers les images, excellemment diffusées sur Facebook, (Merci aux techniciens) on ressentait cette atmosphère toute de satisfaction et de joie retenue. Les nouveaux élus ont été bien élus.

Ils n'ont montré, aucun triomphalisme, aucun esprit "règlement de comptes". Voir ci-dessous

Installation du conseil municipal de Tarnos
Installation du Conseil municipal de Tar[...]
Document Adobe Acrobat [50.5 KB]

Aux masques citoyen...Le nouveau pouvoir que les Maires doivent  conquérir.

 

 

Le big bang que nous vivons, va remodeler nos façons de penser, de vivre, de s'organiser beaucoup plus surement que des engagements électoraux.

Nos sommes dans un pays centralisé dans lequel l'état est omniprésent dans tous les domaines. Tout vient de lui dans les situations les plus diverses. Tout cela est en train d'être chamboulé. Les actions ,les décisions sont en train de venir de la proximité. Les Maires sont en train, par la preuve, d'assumer des prérogatives nouvelles.

On peut le noter à propos des masques mais aussi de la scolarité.

Le président a consulté les maires en vue du déconfinement progressif. Plusieurs axes ont été définis pour l’après 11 mai dont:

+ Un retour à l’école sur la base du volontariat. Enfin...jusqu'au 1er juin

+ Des masques sans doute imposés dans les transports ... etc.

 

Les grandes lignes du déconfinement se dessinent pour un plan qui place en première ligne les élus locaux. La décentralisation jamais vraiment réalisée se fait sous nos yeux. Il se posera la question du financement de cette multitude d'actions qui fleurissent partout.

 On ne compte plus les expériences originales partout en France qui ont toutes le même nom, ce beau mot de fraternité qui va retrouver une nouvelle vie. Ces actions illustrent les nouveaux pouvoirs que les maires sont en train de conquérir. 
L'Etat, la Bureaucratie ne répondent plus ou mal, alors il s'agit de faire pour les communes.

Aux masques citoyens pourrait-on dire.

De nombreux Maires ou candidats non encore élus ont décidé de fabriquer leurs masques en faisant appel aux talents locaux. Terminé les commandes qui n'arrivent pas via les préfectures ou conseils départementaux. Des arrêtés sont pris pour les rendre obligatoires...Mais la "bureaucratie" riposte en cassant ces mesures. Peu importe. Les masques seront distribués? 

 

Il en est de même pour l' ouverture des écoles. Les protocoles sanitaires sont, et c'est tant mieux, très rigoureux: 15 élèves maxi par salles, distanciation physique permanente, récréations en petits groupes, enfants qui ne se croisent jamais ...etc. Mission très difficile pour de nombreux maires à la fois chargés des inscriptions scolaires et de l'accueil. Il faudrait embaucher en plus pour atteindre une ATSEM par classe, sans parler des locaux à désinfecter qui nécessiteront des horaires supplémentaires....

Il existe des écoles de 4 à 8 classes, spacieuses avec des classes qui vont au delà de la norme de 50m2. Là une rentrée échelonnée sera possible. Mais dans les écoles "entassées" à 12 ou 15 classes ce sera extrêmement compliqué. Il faut comprendre  les Maires qui refusent d'ouvrir dans ces conditionsComprendre aussi les enseignants réticents. Et il y a les transports et la cantine qui nécessiteront une surveillance renforcée.

Ceci étant, une ouverture minimale, échelonnée serait opportune non pas pour assurer une bonne année scolaire (Elle est terminée) mais simplement pour une mise à niveau si possible, avec la rentrée de Septembre en perspective. Les Décrocheurs du télétravail scolaire pourraient être accueillis. S'ils ne viennent pas, des coups de fils discrets sont possibles par le biais du Soutien scolaire quand il existe. Toute stigmatisation est à proscrire.

 

Ici encore le rôle des Maires est central. Le Président Macron avait fait la promesse jamais tenue d'un "pacte Girondin" avec les Maires. Et si les faits dont on sait "qu'ils sont têtus" mettaient en oeuvre cette orientation?

                                                                                   Jean Claude Hiquet 1er Mai 2020

 

La majorité municipale plébiscitée à Tarnos 

 

Les résultats des Municipales à Tarnos sont sans appel. La majorité sortante est plébiscitée. Le vote est certes venu dans un contexte très tendu, pour tirer des leçons certaines. Il y eut 58,07% d'abstentions. Le Coronavirus explique ce chiffre. Mais on peut estimer que ça pénalise toutes les listes.

Avec 68,6%, le Maire sortant affiche un score historique. Jamais la gauche unie n'avait atteint ce chiffre. Voir ci dessous

La majorité municipale plébiscitée à Tarnos
Article Municipales 15.pdf
Document Adobe Acrobat [56.9 KB]

Mairies du Seignanx et Bassin de vie

RECLAMES

Landes  - Tarnos 

BAYONNE

MUSEE BASQUE ET DE L'HISTOIRE DE BAYONNE

Bayonne DIDAM

Luna Négra.

BARTHES ANSOT

CAUTERETS

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean Claude Hiquet | D'ici à demain