Jean Claude Hiquet | D'ici à demain
Jean Claude Hiquet | D'ici à demain

Site, inventaire politique personnel. Etats des lieux et des mémoires pour penser demain.

JC Hiquet Juin 2017 après Big-Bang.

 

LIENS A REGARDER

​​​

Fondation Jean Jaurès. pour le progrès et la démocratie dans le monde. Terra Nova, laboratoire d'idées progressistes.L'observatoire des inégalités pour regarder notre société en face. Avec un regard sur l'INSEE, sur l’Observatoire français des conjonctures  pour quelles alternatives économiques

Papiers faits à la main

   http://jeanlouisfauthoux.wordpress.com      Jean Louis Fauthoux       jl.fauthoux@gmail.com  


PS. Devenir un pourvoyeur d'idées indispensables à la gauche

          Voila  revenu le temps d'avant congrès au PS.
 Le cycle "Epinay" de 1971, s'est fracassé dans le big bang de 2017. Rocard avait imaginé dès 1993* une alternative au PS et à la gauche. Nous y sommes, probablement, dans ce qu'il faudrait réaliser aujourd'hui.

Nous avons une situation comparable à celle de 1958. La "Molletisation" du parti marqué par le grand écart entre les mots et les actes, n'avait pas résisté à l'arrivée du "Ni gauche - Ni droite" version De Gaulle. Aujourd'hui, de la même façon, l'échec du quinquennat Hollande et le ridicule de la primaire ont précipité l'implosion du PS face à Macron, ce nouveau "Bonapartiste".

      Voila donc un congrès historique qui se profile à Aubervilliers. Il peut choisir de remobiliser la gauche en promettant la lune et ce sera l'échec ou alors il peut choisir de coller au réel et d'articuler projet de gauche avec la vie telle qu'elle va. et ce sera un espoir.

 

       Au PS, un congrès se gagnait en étant radical et en disant le rêve, bref ce que les militants avaient envie d'entendre. C 'est ce qui se profile, et donc, c'est mal parti, pour un congrès du renouveau tant on voit resurgir les envolées démagogiques.

      En effet laisser entendre "le retour de l'universel" avec du "plus pour tous" c'est recommencer, et encore, et toujours, à creuser ce fossé entre les propos d'estrade et les actes. Et on rajoute pour faire bonne figure, comme au bon vieux temps, un zest de hors sol, en prônant une union de la gauche impossible en l'état.

 

       Pourtant chacun semble d'accord, pour souhaiter un congrès utile, même si aujourd'hui c'est la mode de déserter les organisations traditionnelles  pour préférer un rassemblement autour d'une personnalité. Dans le genre Macron n'a pas mal réussi, comme Mélenchon d'ailleurs. Hamon a aussi pris ce train là, en tentant de siphonner le PS et de produire une pale copie du modèle Macron.

      Malgré tout nous serions, au dernier pointage une trentaine de mille, à défendre l'idée d'un rassemblement autour de projets et non de personnes. C'est peu. Et sans personnalités marquantes. "Faut faire avec, on n'a que cela en magasin" disait Bedos il y a fort longtemps. Raison de plus, pour, au prochain congrès, éviter de flamber. Raison de plus pour éviter hors sol et démagogie.

 

       Il est Impératif de commencer par audits financier et politique du parti. Rien ne sera crédible sans cette première phase partagée.

      Ensuite, en finir avec l’Etat jacobin et permettre une vraie décentralisation qui ira jusqu’à la démocratie organisée dans des territoires, bassins de vie. Ceci passe par une transformation progressive des départements qui ne correspondent pas aux bassins de vie.

       Organiser le parti en fonction de la vie réelle et non de la vie administrative datant de 1790. Les fédérations devront donc correspondre à des regroupements de bassins de vie*. Remplacer le fonctionnement du parti marqué par le centralisme démocratique par la mise en œuvre du principe de subsidiarité.
Faire de l'Europe notre horizon, notre " Nouvelle frontière",  en jetant les bases d'un contenu innovant pour les prochaines échéances électorales.

 

       Ces éléments de transformations, permettant une renaissance du rassemblement des socialistes, ne sont pas exhaustifs. Ils pourraient éviter une autre scission, et permettre à un nouveau PS de devenir ce pourvoyeur d'idées indispensables à la gauche pour mener les batailles culturelles qui s'annoncent rudes mais indispensables pour ne pas hypothéquer l'avenir.
                                                                                  
Jean Claude Hiquet 01-02-2018

 

* R      Rocard en 1993  affirmait à Montlouis sur Loire. « Le parti socialiste doit se dépasser. La gauche a besoin d’un big bang pour rassembler tout ce que l’écologie compte de réformateurs, tout ce que le centrisme compte de fidèles à une tradition sociale, tout ce que le communisme compte de véritablement rénovateur, tout ce que les droits de l’homme comptent aujourd’hui de militants actifs ».
* Bassins de vie . Il s'agit des périmètres définis par l'INSEE en 2012 dans lesquels s'organise une grande partie du quotidien des habitants.

* R

Réduire le gaspillage alimentaire

Article publié par IRCANTEC retraitecomplémentaire publique

 

Si certains pays connaissent la malnutrition voire la famine, la France fait face à un autre problème : celui du gaspillage alimentaire. Mais alors, combien de kilogrammes de déchets jetons-nous par an et surtout comment réduire ce gaspillage ? Nos informations et conseils.

La France et le gaspillage alimentaire.....Quel pourcentage d’aliments pensez-vous jeter chaque année ? Le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt a la réponse. Ainsi, les Françaises et les Français mettent à la poubelle en moyenne 21 % des aliments qu’ils achètent soit 6,5 millions de tonnes de déchets alimentaires par année.

Du big bang de 2017 à une nouvelle donne politique, sur orbite en 2018

On peut dire du big bang de l'univers qu'il fut une gigantesque explosion qui serait à l'origine de l'expansion de l'Univers et qui a produit la configuration que nous connaissons aujourd’hui. Il en est de même pour notre paysage politique.

Un énorme trou d'air, a jeté à terre le paysage politique ancien façonné après l'arrivée du Gaullisme en 1958 et les mouvements de mai 1968. Ce paysage s'est désintégré. Ses composantes mises au rencart de l'histoire ont toutes été touchées, de l'extrême droite à la gauc.    Jean Claude Hiquet 2 janvier 2018.La suite ci dessous

Du big bang de 2017 à une nouvelle donne politique, sur orbite en 2018
ZZZZDu big bang de 2017 à la nouvelle do[...]
Document Adobe Acrobat [50.9 KB]

Les collectivités territoriales principales forces conservatrices?

Le journal du dimanche du 08-10-2017 titre "La colère des Maires contre Macron". A priori il y a de quoi. La fin de la taxe d'habitation signifie-t-elle la fin de l'autonomie financière des collectivités? Le mouvement de baisse des dotations va se poursuivre à partir de 2019 et limitera l'investissement. Le marché proposé par l'exécutif, ce pacte "Girondin" consistant à dire "Faites des économies et on accompagne" n'a convaincu personne d'autant que les régions sont aussi mises à contribution. JC Hiquet 11-10-17  Lire ci-dessous.

 

Les collectivités territoriales principales forces conservatrices?
Article Les collectivités territoriales [...]
Document Adobe Acrobat [50.1 KB]

Gordon Brown, ancien Premier ministre du Royaume Uni

Chers amis

Il y a huit ans, alors que j’étais Premier ministre du Royaume-Uni et présidais le G20, j’ai tenté de mettre fin à l’injustice des paradis fiscaux. Mais comme le révèlent les scandaleux “Paradise Papers”, des milliards continuent d’être siphonnés vers les régions les plus opaques de l’économie mondiale, pour échapper à l’impôt.  

C’est l’une des plus grandes injustices de notre époque: elle permet aux plus riches de faire un tour de passe-passe, pendant que le reste de l’humanité finance les dépenses de santé publique, d’éducation, et de protection des plus vulnérables.  

Mais nous pouvons aujourd’hui y mettre un terme, avec un accord international qui rendrait les paradis fiscaux hors-la-loi et infligerait amendes et peines de prison aux fraudeurs et évadeurs fiscaux. Le G20, soit les dirigeants des plus grandes économies du monde, peut mettre en place un tel accord.  

Comme moi, je vous invite à signer cette lettre ouverte au Président de l’Argentine Mauricio Macri, Président du G20. Si nous sommes un million à signer cette pétition, je la lui remettrai en personne, en lui demandant de réagir au plus vite avec les autres dirigeants du G20, et de finir ce que nous avons commencé en 2009.
 Signer maintenant

 

Le fric? Vous avez dit délinquance?. Qui?...Un peu de décence... Parler clair

 

Et oui il faut en parler. Ce devrait même avec l'emploi être le premier sujet de préoccupation. Certes les questions de pouvoir d'achat sont abordées mais elles restent dans le champ syndical revendicatif traditionnel  JCH. 12-11-2017

Lire la suite ci dessous

Le fric? Vous avez dit délinquance?. Qui?...Un peu de décence... Parler clair
ZX1.Le fric.pdf
Document Adobe Acrobat [48.1 KB]

Budget 2018: Faire de la France la "nouvelle frontière" des élites.

 

Un budget est la traduction d'une volonté, d'une priorité. Le budget 2018 proposé à la

discussion du parlement, se donne clairement pour but le retour en France des élites qui

faisaient affaires ailleurs. Le gouvernement a l'ambition de faire de notre pays un territoire des plus attractifs, un nouvel Eldorado, une "Nouvelle frontière" pour investisseurs de tout acabit. Suite ci dessous

 

Le budget 2018. France "Nouvelle frontière" des riches.
Art Budget aventures de riches.pdf
Document Adobe Acrobat [48.0 KB]

JL Mélenchon... Un seul "guide" à gauche?
Et oui, Mélenchon l'a dit. "Macron marque un point". Il a gagné. c'est comme ça. Plus rien à voir. Râpé pour 2017.. Pourquoi ce genre de raccourci à ce point démobilisateur? Incompréhensible si ce n'est le fait que, ici, la gauche se résume à Mélenchon et alors, c'est sur, c'est une impasse.

Jamais un dirigeant n'avait tenu un tel discours. C'est catastrophique pour la gauche et le syndicalisme, affaiblis pour longtemps. Les manifs à répétition n'ont fait que renforcer les réformes en cours et démontrer la faiblesse du mouvement social

Mais pour un responsable, il convient toujours d'indiquer un chemin, un espoir, une issue.

Aujourd'hui, rien ne peut être distingué dans un paysage brumeux, opaque, et la volonté du leader de la France insoumise d'apparaitre  comme l' unique opposant a fait pschitt. Même l'allégeance d'un Hamon, lui même égaré, n'y change rien.

Mélenchon avait compris comme Macron d'ailleurs, qu'il pouvait construire sur les ruines des partis traditionnels PS pour l'un , PC pour l'autre. Il sont parvenus à faire table rase d'organisations déconsidérées mais Mélenchon s'est fourvoyé en pensant qu'il pouvait être le seul "guide suprême" à gauche.

En appelant à manifester dès le mois de juin pour septembre, courcircuitant ainsi la CGT, il a simplement réussi à isoler la centrale syndicale. Il a aussi empêché qu'une unité se fasse en préemptant le mouvement. La formule "Coup d'état social" non seulement était inexacte mais à en faire trop dans les mots on freine la mobilisation. Mélenchon a ainsi démontré qu'il se fichait pas mal du rassemblement à gauche pourtant indispensable.

En outre il a affirmé une dangereuse relation à la radicalité. Pour lui il faut taper fort “Il va voir le bonhomme de président" et ne laisser aucun espace à sa gauche, à l'extrême gauche traditionnelle ou au PC. Il y parvient en étant le plus radical. Ceci dit, cette situation favorise quand même les extrêmes et il y a toujours plus radical que soi. Nous avons ainsi un contexte dans lequel peut se développer une ultra gauche violente ce qu'il conviendrait de prévenir.

Les mouvements aussi personnalisés que la France insoumise ou en marche ne peuvent échapper à des contradictions ravageuses. Pour en marche avoir le pouvoir ça aide mais pour Mélenchon rien n'est sûr, même pour le court terme. Déjà l'édifice commence à se fissurer et le dégagisme pourrait, comme un boomerang, concerner aussi "la France Insoumise".

                                                                                                                Jean Claude Hiquet  04-11-2017

 

Quand, soudain, le FMI plaide pour taxer davantage les riches 

Le Fonds monétaire International (FMI) devrait publier une étude qui va faire date: elle promeut une hausse des impôts pour les plus riches. Cette hausse, disent les économistes du Fonds, ne remettra pas en cause la croissance. Au contraire même, c’est l’inégalité excessive qui la pénalise, a expliqué Christine Lagarde, directrice générale dans un discours à Harvard...

   Lire la suite

Tribune UNSA CFDT CFTC. Réforme du travail. Le compte n'y est pas.
 

Luc Bérille (secrétaire général de l’UNSA), Laurent Berger (secrétaire général de la CFDT) et Philippe Louis (président de la CFTC) ont publié une tribune dans Les Echos.

 La CFDT, la CFTC et l’UNSA portent une vision réformiste du syndicalisme. Elles militent pour que la négociation et le contrat soient au cœur de la régulation des relations de travail, à tous les niveaux et notamment dans l’entreprise, au plus près des salariés.  Lire la suite

Non, Monsieur Macron, les contrats aidés ne sont pas inutiles

A la recherche d’économies à réaliser, le gouvernement s’est attaqué cet été à différentes mesures sociales, dont les contrats aidés qui aident pourtant des centaines de milliers de personnes à sortir du chômage. Si 459 000 contrats aidés ont été signés par des personnes éloignées de l’emploi en 2016, seuls 310 000 le seront en 2017  et 200 000 en 2018, selon les annonces récentes du Premier ministre. Annonce irresponsable. SIGNER la pétition qui s'oppose à ces mesures.

Que ferions-nous sans téléphone portable ?

Cette question est légitime tant ce petit objet a pris de l'importance dans nos vies.
Mais pour des adultes et beaucoup d'enfants, ailleurs, le téléphone portable est synonyme de souffrances et de faim chronique.
 En effet, les conditions de travail des exploitations minières dans lesquelles sont extrais les minerais (comme le coltan, l'or, l'étain, le tantale…) pour les fournir aux fabricants de téléphones sont terribles et inadmissibles.

Ces minerais quittent le territoire sans profiter aux populations locales.Ces minerais portent bien leur nom de « minerais du sang » car ils sont synonymes de violences, de désespoir et de faim.Signez notre pétition pour que les richesses issues des ressources naturelles d'un pays profitent prioritairement à sa population .  ccfd- terre solidaire.
 JE SIGNE   

RECLAME

Rendez vous

 

-  Samedi 24 Février. Luna Négra 20h15.  Pendant 547 jours, Coline a reçu de jeunes exilés, des Mineurs Isolés Etrangers. C'était son travail. Aujourd'hui, elle se fait passeuse de ces récits, douleurs et exploits.

-  Lundi 26 Février. Bayonne. Projection du film de Robert Bresson. "Procès de Jeanne d'Arc" Grand Salon de l’Hôtel de Ville

-  Mardi 27 Février. CGR Tarnos. Diffusion du célèbre opéra de Shakespeare, ROMEO ET JULIETTE, à 20h, en direct du Liceu de Barcelone.

 

-  Mardi 27 Février. Anglet. 17h, Monciné : « L’Adour et ses Boucaux » animé par Mr Denis Gauthier, professeur agrégé honoraire.

-  Mardi 27 Février. 10h Mémoire des Delay.Musée Basque et de l’histoire de Bayonne (Salle Argitu) 17h CHANEL, MARILYN, LES FRÈRES GIACOMETTI, ...Rencontre avec Claude Delay. Médiathèque de Bayonne centre-ville. 20h45 Projection du film de Chris Marker "Sans Soleil" Cinéma L’Atalante
 

--  Mercredi 28 Février. Concert Jazz 3ème Âge. Salle Maurice Thorez 15h.
-
  Mercredi 28 Février. Librairie Hirigoyen. 17h. Jean Echenoz.

-  Mercredi 28 Février. 18h30 Rencontre littéraire: FLORENCE DELAY, JEAN ECHENOZ, BERNARD CHAMBAZ Médiathèque de Bayonne centre-ville

TARNOS. 

Luna Negra Bayonne           

DIDAM

MUSEUM. Plaine d'ANSOT. Bayonne

 Bayonne Confluences

LUNA NEGRA Bayonne

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean Claude Hiquet | D'ici à demain