Jean Claude Hiquet | D'ici à demain
Jean Claude Hiquet | D'ici à demain

Archives 2020-22

Formation: Validation des acquis de l'expérience, une procédure négligée 
 

C'est une loi de 2002, signée Nicole Péry, qui mit en place cette procédure permettant d'acquérir un niveau de formation, CAP par exemple. Elle est destinée à valider par un diplôme une expérience professionnelle de 5 ans au moins.

C'est une sécurité acquise par le travail qui aurait mérité rappel et donc promotion, dans un moment ou le sujet de la formation professionnelle est débattu par les partenaires sociaux.

Certes un dépoussiérage aurait été nécessaire. En effet des dossiers trop fastidieux pour les candidats étaient demandés et les formations concernées doivent être revues. Ceci dit dans son principe la VAE doit être défendue et proposée. Elle reste largement sous utilisée. Terra Nova y consacre une étude qui mérite d'être consultée.

Que ferions-nous sans téléphone portable ?

Cette question est légitime tant ce petit objet a pris de l'importance dans nos vies.
Mais pour des adultes et beaucoup d'enfants, ailleurs, le téléphone portable est synonyme de souffrances et de faim chronique.
 En effet, les conditions de travail des exploitations minières dans lesquelles sont extrais les minerais (comme le coltan, l'or, l'étain, le tantale…) pour les fournir aux fabricants de téléphones sont terribles et inadmissibles.

Ces minerais quittent le territoire sans profiter aux populations locales.Ces minerais portent bien leur nom de « minerais du sang » car ils sont synonymes de violences, de désespoir et de faim.Signez notre pétition pour que les richesses issues des ressources naturelles d'un pays profitent prioritairement à sa population .  ccfd- terre solidaire.
 JE SIGNE

Education nationale .. Des réformes pour un accompagnement à la scolarité

 

Notre école est difficile à réformer. Chacun en convient. C'est un équipage difficile à manoeuvrer.  C'est un système ultra centralisé, un outil dont on se demande parfois, s'il est au service de l'éducation ou de lui même. Rocard disait déjà que "c'est après l'armée rouge le corps d'état le plus important au monde". 

Souvent les réformes ont été simplement quantitatives. Elles sont importantes si on songe aux revalorisations indispensables des métiers, aux dédoublements réalisés en CP,  aux efforts de scolarisation des 2 ans, à la scolarité obligatoire à 3 ans...etc.

Tout cela au total est indispensable mais tellement insuffisant au regard des enjeux actuels. Les résultats ne sont pas là. 

Le palmarès PISA "Programme international pour le suivi des acquis des élèves" n'est pas favorable à la France. Cette enquête, réalisée tous les trois ans et organisée par l'OCDE, évalue le niveau des élèves de 15 ans, des pays participant au test. Cette année, la France est classée 23e sur 79 pays évalués. Les pays nordiques ou asiatiques se situent en tête.

 

Notre système scolaire produit trop d'inégalités, trop d'illettrisme ( 8%) et trop de décrochages scolaires ( 100000 élèves par an) avec en parallèle trop de pessimismes et "d'illusions perdues" dans le corps enseignant. En outre, les défis actuels ne se résument pas aux acquis. 
La violences s'est installée dans nos écoles c'est un fait. La carte scolaire reproduit fidèlement une société "archipellisée" et les apprentissages à la socialisation sont très faibles à l'école. Il faudrait très jeune non pas uniquement un enseignement civique mais aussi une vraie démarche  de participation citoyenne. On ne débat pas suffisamment, on ne vote pas suffisamment dans les collèges et les lycées. 

On ne peut s'étonner ensuite de la désertion par les jeunes des structures qui organisent la vie sociale ou de leur abstention aux divers scrutins. On ne peut s'étonner que notre système scolaire ne parvienne pas pour de trop nombreux jeunes à réussir leur intégration.

Les pays nordiques ont à nous dire sur ces sujets. Jusqu’à 6 ans la scolarité est consacrée au jeu et à la socialisation. En France on dirait que c'est du temps perdu pour savoir écrire et compter. C'est le contraire, c'est du temps gagné en confiance, en autonomie et au final en résultats scolaires.

 

Il convient d'ajouter une nécessaire implication des parents même si c'est parfois compliqué. Beaucoup trop d'enfants très jeunes, vivant mal l'école de la République ne se retrouvent que dans l'école de la rue. Les parents sont en grand désarroiqu'il faut impérativement dépasser par des actions éducatives appropriées. L'accompagnement à la scolarité  devrait être  une priorité absolue dans un contexte qui  a brouillé nombre de repères.

                                                                                               Jean Claude Hiquet  27 août 2021.

   Secours Populaire

Mairies du Seignanx et Bassin de vie

RECLAMES

Ces mots de Voltaire sont éclairants. Il livre une définition du fanatisme
Laicité. Voltaire.BN PS.pdf
Document Adobe Acrobat [55.6 KB]

BAYONNE

Musée basque et histoire de Bayonne

CAUTERETS

Version imprimable | Plan du site
© Jean Claude Hiquet | D'ici à demain