Jean Claude Hiquet | D'ici à demain
Jean Claude Hiquet | D'ici à demain

Le fiasco des allées shopping

Le fiasco des allées shopping. Présentation
 

Pourquoi reprendre le sujet des allées Shoping en 2021? D'abord il est toujours bon de savoir d'où l'on vient. L'histoire récente explique le présent. Et l'histoire des allées Shopping

n'en est qu'à ses débuts.


Aujourd'hui si l'on peut voir toujours sur site, le panneau qui indique la localisation de ce méga centre commercial (Voir photo) c'est que la SODEC, a toujours la main sur ces espaces qui devaient accueillir un projet commercial pharanoîque, qui a illusioné nombre d'élus et qui est devenu un fianco tel, que les protagonistes se sont évertués à en parler le moins possible. Les élus concernés n'ont jamais rien tranché. Ils ont subi le cours des choses qu'il convient de décortiquer. Ils ont subi aussi une politique départementale en échec sur ces sujets.

 

Nul doute que les résultats municipaux récents, à Ondres et St Martin sont en partie expliqués par un vote sanction à l'encontre de Maires  qui n'ont pas voulu ou pu, abandonner à temps ce qui paraissait de plus en plus comme un piège  qui les éclabousserait. 

C'est le groupe Auchan en fait qui a abandonné et le promotteur SODEC l'annonce ainsi le 2-11-2016 "Dans un communiqué du 28 octobre 2016, Auchan croit devoir annoncer Urbi et Orbi l'arrêt de sa collaboration avec le groupeSODEC".

Mais ce même communiqué conclut "Le projet de Bayonne Ondres porté par le groupe SODEC qui dispose de l'ensemble des autorisations administratives, et d'un foncier maîtrisé, se poursuit et ira à son terme avec ou sans Auchan.". 


On en est là aujourd'hui. Qu'en pense le département? Que dira la communauté de communes qui a changé de majorité? De quelles marges disposera-t-elle pour avancer des propositions? Il y a des projets alternatifs qui pour le moment sont en attente d'une reprise générale de pourparlers. 
Que de temps perdu pour la réalisation de programmes réalistes!

Ce dossier consacré aux allées Shopping ne se veut pas polémique. Son contenu presentera les differentes étapes du projet avec les documents dont j'avais connaissance en tant adjoint pour les questions économiques et commerciales  à Tarnos en particulier durant le mandat 2008/2014.   

 

On verra successivement plusieurs aspects:

 

 1. Quelle configuration pour les Allées Schopping?
+ Les Partenaires du projet Allées Shopping?. Qui réellement décide?

+ Le projet tel que présenté par la SODEC 

 

 2. Au point de départ?
+ A l'origine du projet les interrogations et les décisions des élus du territoire
+ Au point de départ on trouve des décisions départementales fondées sur une étude tres précise celle du cabinet Mall & Market. (avril 2009)

 

 3Des études qui sèment le doute quant à la faisabilité du projet

+ Etude Pivadis présentée par la CCI des landes

+ Les  éléments indiquant un contexte commercial peu propice au dévelopement de tels projets. Conférence Madry.

 

 4 Elus tarnosiens, leurs doutes et leurs alertes diverses durant toute la phase de construction du projet
+ SCOT et CDAC

 + Présentation de synthèse en commission économique des volontés landaises en matière commerciale

+ Les points réguliers qui était faits lors des réunions de la commission économique et commerciale à Tarnos.
 

En Conclusion provisoire

+ Un texte d'humeurs qui était publié sur le site "Désirs d'avenir 40" dont je m'occupais en 2010

+ Etat d'esprit des élus des CC du Seignanx et de MACS ainsi que de beaucoup de militants socialistes 

+ La concertation.
+ Et maintenant?

Jean Claude Hiquet  11 Mars 2021

 1. Quelle configuration pour les Allées Shopping?

 

+ Les Partenaires du projet Allées Shopping?. Qui réellement décide?

+ Le projet tel que présenté par le site de la CC du Seignanx. 

 

Il nous faut d'abord identifier les partenaires du projet. C'est la Communauté de Commune du Seignanx qui dès 1995 prévoyait des zones d'activités sur Ondres, St Martin (Souspesse et l'Hermitage) et Tarnos (Ambroise).
En réalité le projet "Allées Shopping"  est porté par le "Syndicat Mixte pour le Parc d'Activités Economiques du Seignanx" qui comprend les représentants de La CC et du Conseil Général 40. C'est la structure décisionnaire.

Le syndicat s 'est adjoint le concours de la SATEL  ( Société d'aménagement des territoires et d'équipement des Landes ) pour une assistance à Maitrise d'ouvrage.

La conception et la réalisation revient à la SODEC, société spécialiste de l'équipement et de l'immobilier commercial. Les attributions de la SODEC, par délégation sont toujours d'actualité. C'est le promoteur retenu par le Conseil général des Landes en juin 2009,

 

Le projet a été diffusé sur le Site de la CC du Seignanx et présenté au bureau municipal de Tarnos du 24-09-2012. Il provoqua scepticisme et doute et entraîna des souhaits d'analyses complémentaires. Il sera validé  par, presque tous les élus du territoire, par les instances départementales, puis par les CDAC et le SCOT.

Il prévoyait  75000m2 de surfaces de vente dont un Hypermarché Auchan  avec 8 millions de visiteurs par an estimés. On parlait de 1500 emplois pour lesquels des projets de formation était en chantier. Le site atteignait 30ha et devait accueillir 180 commerces et des loisirs. " On verra le grand bâtiment des allées Shopping depuis l'autoroute" indiquait Eric Guilloteau.

L'ouverture était prévue fin 2014. 

Par contre la SODEC sur son site ne prévoyait une ouverture que pour fin 2015. C'était au moment ou la FNAC allait ouvrir.

Par contre, le journal Sud ouest du 19-11-2015 indiquait "une signature imminente" pour une ouverture en 2016.

Un document joint présente le bilan des projets dans les Landes discuté  à la commission éco et commerce de Tarnos en 2010.  jch 7 mars 2021
                                                                                                                    

Document discuté à la commission Economie et Commerce sur le développement commercial dans les Landes et au BAB
developpement_commercial_40_bab.pdf
Document Adobe Acrobat [103.6 KB]
Projet Allées Shopping tel que présenté au BM de Tarnos le 24-09-2012
24-09-2012 Allées Shopping - présentatio[...]
Document Adobe Acrobat [3.6 MB]

 2. Au point de départ.

 

+ A l'origine du projet les interrogations et les décisions des élus du territoire
+ Au point de départ on trouve des décisions départementales fondées sur une étude très précise celle du cabinet Mall & Market. (avril 2009)

 

On trouve plusieurs  types d'explications à ce qui deviendra le plus grand fiasco de l'histoire du Seignanx. 

Les élus, tous les élus sont bien sûr concernés. Si la réserve foncière avait été prévue sous le mandat de la Maire de Tarnos, le projet l'avait été sous celui du Maire de Biaudos.

Il y a aussi les préconisations départementales et cette ambiance qui voulait que l'hyper commerce était toujours porteur. Pourtant de nombreux indicateurs montraient le contraire.

Il y avait aussi, pour les collectivités, au moment de la suppression de la taxe professionnelle sous Sarkosy, un espoir de dividendes à venir, non négligeables.

 

Dans les années 1995 et suivantes il y eut pour le Seignanx la mise en chantier de zones d'activités. J'ai le souvenir d'un échange entre la Maire, P Fontenas et Robert Cabé alors président du CG40 sur l'acquisition de fonciers pour des activités variées. Il y a 130ha possibles encore disait RC, le département soutiendra et il ne faut pas hésiter. La communauté de communes présidée par la Maire de Tarnos n'hésita pas.

A l'époque personne ne songeait au commerce. C'est plutôt l'artisanat local qui venait à l'esprit. 

Puis vint le temps de la gestion de ces zones. Comment faire? 2 possibilités s'offraient aux élus de la CC. Une gestion par la CC elle même quitte à prévoir des études, ou bien une délégation à un pilotage départementalC'est cette dernière formule qui était choisie. Un erreur? En tout cas les débats furent vifs au conseil communautaire car Mme Dardy maire de St Martin défendait la première option avec comme principal argument celui de garder la main sur ce qui se ferait dans le Seignanx.

Lés élus ont donc décidé la mise en place de ce qui deviendra le "Syndicat Mixte pour le Parc d'Activités Economiques du Seignanx". C'est ce syndicat qui choisira bien plus tard le futur promoteur.

 

Un avant projet sommaire fut tout d'abord présenté en mairie de Tarnos en 2008.Il traite surtout de Tarnos mais on voit bien que les choix pour la future zone des allées shopping ne sont pas notifiés. Tout reste ouvert

Le syndicat mixte confia au cabinet Mall & Market en 2009 la présentation de ce qui deviendra la zone des allées shopping.
Cette étude interroge à plusieurs titres:

+ Elle indique que le département 40 n'a aucune grande référence commerciale qui puisse l'identifier.et que Auchan est absent, ainsi que de très nombreuses enseignes. Donc il faut compléter l'offre avec un "nouveau pôle structurant"
+ Elle indique un potentiel de consommation énorme avec des flux qui provoquent une évasion de "clients" vers Bordeaux, Pau ou le BAB. Il faut donc "capter ce potentiel landais". Il y faudrait pour cela 105700m2

2 sites sont prévus. Celui de St Geours est à "privilégier" avec celui d'Ondres "Offre complémentaire au projet leader préconisé sur St Geours de Marenne". Les élus du territoire avaient-ils lu cela?

 Cette conception lando / landaise du commerce m'était apparue fort surprenante

Jean Claude Hiquet 9 mars 2021

Présentation d'ensemble des zones d'activités de la CC. Réunion publique 2008 Tarnos
Réunion publique Tarnos 2008.jpg
Image JPG [400.0 KB]
Conclusion de l'étude MM souhaitée par le CG 40
Etude MM:CG. Peut-on envisager un 2ème p[...]
Format IPN (Portable Network Image) [232.4 KB]

 3Des études qui sèment le doute quant à la faisabilité du projet

 

+ Etude Pivadis présentée par la CCI des landes

+ Les  éléments indiquant un contexte commercial peu propice au développement de grands projets. Conférence Madry.

 

Des études précises ont alerté les élus sur la difficulté à mettre en chantier de grands projets.

1. L'étude"Pivadis" proposée par la CCI des Landes.

Elle indiquait une "évasion" de consommateurs de 38% pour le Seignanx vers en particulier le BAB. Mais la géographie et les limites départementales sont telles qu'il faut faire avec. Et encore le chiffre de 38% me paraissait sous évalué. L'étude notait "une forte incidence du e-commerce dans les phénomènes d'évasion"

Les allées Shoping " entraîneront d'après l'étude une perte d'emploi sur le commerce existant estimée entre 150 et 380.

Ce seront près de 1300 emplois en moins si les 3 projets de Mouguerre Ondres et St Geours aboutissent.


2. M Madry présentait l'évolution des grandes surfaces en France lors d'une conférence à la CCI de Bayonne. Nombre d'élus étaient présents. Il a relevé:

+ Un niveau de la dépense de consommation des ménages en stagnation depuis 2007 avec une augmentation continue du parc des surfaces commerciales et des projets

 + Il y avait risque d'une "bulle commerciale" et à terme de friches commerciales. Les projets servent en fait à alimenter une bulle spéculative sans liens avec la réalité

 + Les allées shoping sont déconnectées du coeur de marché local.

 

3. "Alternatives économiques" publiait en juin 2009 une étude précise sur les hypermarchés, un modèle remis en cause car allant de pair avec celui du triomphe du tout voiture.
C'était bien la configuration prévue à Ondres.           Jean Claude Hiquet   9 mars 2021

 

Page d'introduction "Alternatives économiques" 2012
Alternatives économiques Intro dossiers [...]
Image JPG [242.8 KB]
Conclusions Etude Madry.
Conférence Madry : SCOT.jpg
Image JPG [94.5 KB]
Impact du projet sur le territoire. Etude Pivadis.
Etude Pivadis impact.jpg
Image JPG [311.3 KB]
Synthèse Etude Pivadis.jch.
synthese_pivadis.pdf
Document Adobe Acrobat [109.8 KB]

Suite et fin du dossier  "Allées Shopping" Page suivante.
avec 

+ Un rappel chronologique
+ La dernière partie et la conclusion
+ Un texte d'humeurs mis en ligne en 2010
+ Un texte sur la RD 85 reliant A63 et RD 817, axe central des zones d'activités du Seignanx permettant un accés direct au port.

Dans lieux clos, et espaces denses

Seignanx Sorties

Mairies du Seignanx et Bassin de vie

RECLAMES

BAYONNE

Bayonne DIDAM

Luna Négra.

BARTHES ANSOT

CAUTERETS

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean Claude Hiquet | D'ici à demain