Jean Claude Hiquet | D'ici à demain
Jean Claude Hiquet | D'ici à demain

La guerre en Ukraine. La Russie détruit un pays qui résiste. Stupeur, colère et riposte unitaire de l'Europe.

Publié par "Sauvons l'Europe", ce texte de V Hugo est d'une terrible actualité. 
(J'ai remplacé "Pologne" par "Ukraine" et "Varsovie" par "Kiev")

Soldats russes, redevenez des hommes.

Cette gloire vous est offerte en ce moment, saisissez-la.

Pendant qu'il est encore temps ,écoutez:
Si vous continuez cette guerre sauvage ; si, vous, officiers, qui êtes de nobles cœurs, mais qu’un caprice peut dégrader et jeter en Sibérie ; si, vous, soldats, serfs hier, esclaves aujourd’hui, violemment arrachés à vos mères, à vos fiancées, à vos familles, sujets du knout, maltraités, mal nourris, condamnés pour de longues années et pour un temps indéfini au service militaire, plus dur en Russie que le bagne ailleurs ; si, vous qui êtes des victimes, vous prenez parti contre les victimes ; si, à l’heure sainte où l' Ukraine vénérable se dresse, à l’heure suprême ou le choix vous est donné entre Pétersbourg où est le tyran et Kiev où est la liberté ; si, dans ce conflit décisif, vous méconnaissez votre devoir, votre devoir unique, la fraternité ; si vous faites cause commune contre les ukrainiens avec le czar, leur bourreau et le vôtre ; si, opprimés, vous n’avez tiré de l’oppression d’autre leçon que de soutenir l’oppresseur ; si de votre malheur vous faites votre honte ; si, vous qui avez l’épée à la main, vous mettez au service du despotisme, monstre lourd et faible qui vous écrase tous, russes aussi bien qu' ukrainiens, votre force aveugle et dupe ; si, au lieu de vous retourner et de faire face au boucher des nations, vous accablez lâchement, sous la supériorité des armes et du nombre, ces héroïques populations désespérées, réclamant le premier des droits, le droit à la patrie ; si, en plein dix-neuvième siècle, vous consommez l’assassinat de l'Ukraine, si vous faites cela, sachez-le, hommes de l’armée russe, vous tomberez, ce qui semble impossible, au-dessous même des bandes américaines du sud, et vous soulèverez l’exécration du monde civilisé ! Les crimes de la force sont et restent des crimes ; l’horreur publique est une pénalité.

Soldats russes, inspirez-vous des ukrainiens, ne les combattez pas. Ce que vous avez devant vous en Ukraine, ce n’est pas l’ennemi, c’est l’exemple.
VICTOR HUGO. Hauteville-House, 11 février 1863   h                                                                                                

Claude MALHURET : Débat au Sénat.
Attaque russe contre l'Ukraine

01 mars 2022 au Sénat
Monsieur le Président,

Monsieur le Premier ministre,

Mes chers Collègues,

L’invasion de l’Ukraine pourrait bien être le premier clou sur le cercueil de la dictature de Poutine,comme l’invasion de l’Afghanistan fut le premier clou sur le cercueil de l’Union Soviétique.

Poutine est fou comme le sang est rouge. Ce n’est pas une insulte, c’est un diagnostic. 
Le discours sépulcral du 21 septembre ne laisse aucun doute. Un paranoïaque doublé d’un mythomane. Plus il élimine toute contradiction, plus il échappe à la réalité, au profit de son idée fixe et funeste, se venger de la chute de l’URSS. Comme beaucoup de dictateurs, ce Caligula botté souffre d’une autre infirmité. Ceux qui ont découvert stupéfaits la taille grotesque de la table où il recevait notre Président ont cru à une manœuvre pour l’humilier. Les réunions ubuesques avec ses ministres à 20 mètres révèlent la vérité:le COVID  le terrorise. Néron se faisait raser par ses filles de peur d’être égorgé, Staline faisait goûter ses aliments, lui, chef de la deuxième force nucléaire au monde, qui se fait filmer dans des fausses chasses à l’ours, pétoche devant le virus comme un matamore fuyant devant une souris. En face de lui, un homme, debout, Zelensky.

Lorsqu’on ignore la réalité, elle se venge. Il voulait diviser l’Europe, il la cimente. Ridiculiser l’OTAN, il la retrempe. Humilier les ÉtatsUnis, il ressuscite Biden après Kaboul. Rallier à lui les régimes autoritaires, laChine s’inquiète, la Turquie montre les dents, le Kazakhstan refuse l’envoi de ses soldats. Il pensait prendre l’Ukraine en trois jours, il est embourbé pour longtemps.        Voir Texte ci dessous

Claude Malhuret au Sénat
Claude MALHURET : Déclaration du Gouvernement suivie d'un débat - Attaque russe contre l'Ukraine 01 mars 2022 au Sénat
Claude MALHURET au Sénat 1er mars.pdf
Document Adobe Acrobat [111.3 KB]

Le nouveau Tsar de toutes les Russies, et même plus, veut réécrire l'histoire et se débarrasser de la démocratie.
Le pire s'est produit en Ukraine. Une grande puissance nucléaire, la Russie est partie pour occuper le pays sinon au besoin le détruire.

C'est la situation internationale la plus gravissime depuis la crise des fusées que Kroutchev voulait installer à Cuba en 1961. Jamais une telle violence ne s'était produite, aux portes de l'Europe, depuis les années 80 et la dislocation de l'ex Yougoslavie.

C'est la guerre. L'impensable se déroule sous nos yeux avec le cortège infini des refugiés, des morts, des destructions. 

L' Ukraine! Quel est ce pays qui a gardé en mémoire les meurtrissures de l'histoire? Comment en est-on arrivé là? Comment en sortir  par le haut si c'est encore possible?  Voir texte ci dessous

Le nouveau Tsar de toutes les Russies veut réécrire l'histoire.
Ukraine 1.pdf
Document Adobe Acrobat [69.7 KB]

   Secours Populaire

Enfants: Camps Moyen Orient.  ACCUEIL

Mairies du Seignanx et Bassin de vie

RECLAMES

Ces mots de Voltaire sont éclairants. Il livre une définition du fanatisme
Laicité. Voltaire.BN PS.pdf
Document Adobe Acrobat [55.6 KB]

BAYONNE

Musée basque et histoire de Bayonne

DIDAM

CAUTERETS

Version imprimable | Plan du site
© Jean Claude Hiquet | D'ici à demain