Jean Claude Hiquet | D'ici à demain
Jean Claude Hiquet | D'ici à demain

Présidentielles ...  Tout peut arriver dans une société archipellisée... même le meilleur

Aucune chance de gagner à gauche  sauf un big bang ... une primaire de toute la gauche 

 

La gauche a déjà perdu la présidentielle, si tout reste en l'état. Quelle irresponsabilité!

Il y a autant de candidats que de partis, de groupuscules, il faudrait dire plutôt. Sans compter les candidatures individuelles et celles de ceux qui attendent une sollicitation. 
On ne mesure pas le désarroi des citoyens de gauche et le désir de tourner la page de "l'archipellisation" pour en venir à une candidature crédible. Il est un peu tard pour cela, mais il n'y a qu'une voie étroite à emprunter, c'est celle de primaires ouvertes à toute la gauche.  Si le PC, le PS...etc.  s'associaient à celle des écologistes ce serait un tel big bang à gauche qu'une dynamique victorieuse pourrait être enclenchée.

Il y eut des primaires malheureuses comme celle  de 2017. Mais en 2012 Hollande y puisât la crédibilité qui lui manquait pour finalement l'emporter.

En tout cas la gauche n'a plus rien à perdre pour s'accorder sur une primaire commune. Un sursaut serait tellement étonnant qu'il pourrait enclencher une dynamique. C'est la seule voie à prendre tant la situation est difficile pour la gauche.

 

Aujourd'hui on a des candidatures de confort et de témoignage, qui ne constituent qu’un espoir de mieux recruter à l'avenir. 
Au PC, au PS, à EELV on sait bien qu'une qualification pour le second tour est impossible. Pourquoi donc maintenir des candidatures? Pour prendre date, pour espérer se renforcer. Chaque candidat dira pourtant que c'est pour gagner. Quelle hypocrisie et quelle irresponsabilité! Chaque boutique est dirigée par des boutiquiers espérant "capitaliser" (Quel mot), espérant se préparer mieux aux législatives qui suivront. Quel outrage au bon sens et à la gauche elle même préside à cet état d'esprit! 

Et que dire de Mélenchon qui se croit candidat naturel permanent, depuis 2017! Les langues commencent à se délier, et nombreux sont ceux qui pensent comme Montebourg que JLM est Le problème pour la gauche.
A gauche il n'y a qu'une juxtaposition de problèmes, et des désaccords patents non réglés par des appareils qui ont fait leur temps et qui sont inadaptés à nos institutions. 

 

Dans cette situation si complexe, inextricable,  les simples discussions, tables rondes,  assises ou autre, n'ont eu aucun effet. Seule l'organisation de primaires pour toute la gauche peut mobiliser pour 2022. Donner la parole à "la force citoyenne" , au "peuple de gauche" reste la seule alternative.

                                                                            Jean Claude Hiquet 03-07-2021

Seignanx Sorties

Mairies du Seignanx et Bassin de vie

RECLAMES

BAYONNE

Musée basque et de l'histoire de Bayonne

DIDAM

Luna Négra.

BARTHES ANSOT

CAUTERETS

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean Claude Hiquet | D'ici à demain